bg-calculator

Culture de tissus

La propagation par culture de tissus se compose de plusieurs étapes. Les premières étapes se déroulent dans notre laboratoire où le matériel tissulaire sera initié, multiplié et allongé. À la fin de ces étapes au laboratoire, les plantules seront transplantées dans nos serres afin de passer au stade d’enracinement.

Pour décrire simplement ce processus, la culture de tissus est le processus de prendre une petite pièce de tissus végétal et de la placer dans un contenant stérile, sans micro-organisme, rempli d’un média ayant été élaboré judicieusement afin de répondre aux besoins particuliers des plantules. Ce media contient la quantité précise d’hormones de croissance et de nutriments afin de créer une petite réplique du plant-mère.

La culture de tissus peut être utilisée pour plusieurs raisons, soit pour produire rapidement de grandes quantités de plants ayant une génétique identique; pour produire des plants qui ne peuvent être propagés par une autre méthode; ou afin d’établir et de maintenir une culture sans virus. Nous utilisons la culture de tissus pour les deux premières raisons énumérées. À partir d’une petite pièce de tissus végétal, nous pouvons produire des plants prêts pour la vente en moins d’un an. Aussi, nous pouvons sélectionner un plant ayant des caractéristiques recherchées et maintenir ces caractéristiques dans les plants des descendants pour plusieurs générations.

Les techniques stériles sont la clé du succès. Toutes sortes de contamination peuvent infecter et détruire les cultures ce qui aura pour effet de réduire le nombre de plants disponibles à la vente pour plusieurs mois. Malheureusement, pour des risques de contamination, nous ne pouvons permettre la visite de nos installations en laboratoire. Dans le même ordre d’idées, l’accès au laboratoire est aussi restreint à un certain nombre d’employés. Par ailleurs, nous vous invitons à visiter notre page Nouvelles ou nous pourrons vous mettre à jour sur les nouveautés provenant du laboratoire!

Le processus de la culture de tissus-4 étapes

We have been continuing on with propagating DNA Garden’s plant material so we can provide hardy plant material to our customers.

Étape 1-L’Initiation

Nous utilisons une petite pièce de tissus végétal (bourgeon, feuille, tige, racine) et la désinfectons à l’aide d’eau stérile, de javellisant et d’alcool. Ce travail se fait en laboratoire sous une hotte à flux laminaire . Cette hotte permet de stériliser l’air au-dessus de la zone de travail réduisant les chances de bactéries et de champignons pouvant de développer dans les contenants de culture de tissus puisque ce qui est bon pour le développement d’un plant l’est aussi pour la croissance microbienne.

Étape 2- La multiplication

Une fois désinfectées, les pièces de tissus végétal sont placées dans un contenant stérile dans lequel se trouve un média incorporant tous les ingrédients nécessaires au développement du tissus végétal sous forme d’un petit plant. Ce média contient des nutriments, des hormones, une source d’énergie (tel que du sucre), de l’eau et une substance épaississante qui permet d’obtenir un média sous forme de gel. Au stade 2, nous voulons que les plants produisent plusieurs tiges feuillues sur un amas de cellules que l’on appelle base ou cal. Après environ deux semaines, les cultures devront être transférées dans un nouveau média stérile puisqu’ils auront utilisés le contenu du media initial.

C’est à cette étape que l’on voit à quelle vitesse les plants se multiplient. Les plants poussent rapidement en culture de tissus et sont divisés à chaque fois que nous les transférons de média donc 1 plant=3 plants=9 plants=27 plants =81 plants jusqu’à ce que ce que l’on atteigne le nombre de plants désiré.

Étape 3- L’Élongation

Les plantules sont transférées, toujours sous la hotte, dans un second type média qui permettra de favoriser l’élongation des petites tiges feuillues. Il s’agit de l’étape à laquelle les tiges des plantules poussent en longueur et commencent à ressembler à un vrai petit plant.

Étape 4-Pré-enracinement

Tout dépendamment des espèces, cette étape peut se produire au laboratoire ou dans la serre. Les poussent, ayant allongées à l’étape 3, sont coupées à la base et placées dans un média qui contient des auxines permettant l’enracinement. Une fois que les racines sont visibles, les plants peuvent être transplantés et placés dans la serre. Les plants, provenant du laboratoire, ont poussés dans un environnement à haute humidité relative et sont très sensibles au changement d’environnement. Elles doivent être manipulées avec précaution lorsqu’elles sont déplacées dans la serre afin d’assurer une acclimatation appropriée.